Chronique

La chronique donne un aperçu complet et varié des nouveautés et changements dans le paysage muséal suisse.

La chronique s'ouvre à nouveau solennellement sur des commémorations : 2021 marque le 150e anniversaire de l'internement de l'armée Bourbaki. Il y a 140 ans, le Panorama était réalisé pour marquer cet événement. Le Museum Bourbaki honorera cet anniversaire avec l'exposition «Au-delà des frontières». La galerie d’art Fri Art de Fribourg a deux évènements à célébrer : 40 ans d'activité dans le domaine de l'exposition, dont 30 à l’endroit actuel. Le Museum Haus Konstruktiv célèbre un autre anniversaire : il y a 35 ans, il fêtait son ouverture. Le Migros Museum für Gegenwartkunst a ouvert ses portes il y a 25 ans, et l'association des musées du canton de Berne mmBE représente depuis deux décennies le paysage muséal diversifié de Berne. Cela fait tout autant de temps que le sculpteur Erwin Rehmann a été honoré par un musée, qui lui consacre aujourd'hui une rétrospective à l'occasion de son 100e anniversaire.

Ces commémorations sont suivies de récompenses : deux musées suisses ont été honorés en même temps dans le cadre de l'EMYA 2020/2021. Le Walserhaus de Bosco Gurin recevra le prix Meyvaert 2021 pour la durabilité. Le très convoité Prix européen du musée (EMYA) 2020 est décerné au Stapferhaus de Lenzburg – dans l’explication, on peut lire : le musée pose des questions difficiles, promeut la culture du débat et adopte une approche innovante, créative et tournée vers l'avenir pour communiquer des thématiques. Le Prix Museum de l'Académie suisse des sciences a été décerné au Naturmuseum Thurgau. Voici ce que le jury a écrit : ce musée se distingue par son innovation, son originalité et sa qualité constante – dans la transmission de connaissances comme dans la recherche.

En 2021, de nombreux changements de personnel sont également à signaler dans le paysage muséal suisse : Patrick Gyger est depuis le début de l'année le directeur général du site muséal lausannois Plateforme 10, tandis que le Museo di Valmaggia a une nouvelle conservatrice et directrice en la personne de Larissa Foletta, qui succède à Alice Jacot-Descombes. Le Musée national suisse a également une nouvelle directrice depuis le printemps : Denise Tonella a succédé à Andreas Spillmann. Depuis le mois de mars, Monika Sigrist est en charge du Museum Richard Wagner. Elle succède à Katja Fleischer, qui a quitté le musée après 17 ans de service. Arnaud Maeder est le nouveau directeur du Muséum d'histoire naturelle et Musée d'histoire des sciences de Genève depuis mai, comme l'a annoncé le Département de la culture dans un communiqué. Il succède à Jacques Ayer, qui a démissionné. Après 20 ans à la tête du Musée du vin de Sierre-Salgesch, Anne-Dominique Zufferey passe le relais à Delphine Niederberger. Katrin Steffen succède à Christoph Vögele : l'historienne de l'art est désormais en charge du Kunstmuseum Solothurn. Katharina Beisiegel est la nouvelle directrice du Kirchner Museum Davos, tandis que Pia Lädrach quitte la direction du Schulmuseum de Berne pour succéder à Urs Rietmann à la direction du musée des enfants Creaviva au Centre Paul Klee. Eva Bigler est la nouvelle directrice artistique du Kunsthaus de Zofingue. Le Glarner Kunstverein accueille Melanie Ohnemus comme nouvelle directrice du Kunsthaus Glarus. Camilla Minini a été élue nouvelle directrice du Museum engiadinais de St. Moritz pour l'été, succédant à Charlotte Schütt, qui prend sa retraite. Il en va de même pour Cornelia Pedretti du Musée Segantini de Saint-Moritz, dont la successeuse est Claudia Stoian. Véronique Rey-Vodoz a également pris sa retraite, et depuis l'automne, son successeur Jordan Anastassov est en charge du Musée romain de Nyon. Marco Sigg quittera la direction du Museum Burg Zug à la fin de l'année 2021 pour relever de nouveaux défis professionnels et sera remplacé par Walter Bersorger. Le Völkerkundemuseum de Saint-Gall a un nouveau directeur en la personne de Peter Fux. Il remplace Daniel Studer, qui part à la retraite. La directrice du Musée gruérien de Bulle, Isabelle Raboud-Schüle, a également pris sa retraite cet été. Elle sera remplacée par Serge Rossier. Mme. Raboud-Schüle restera au sein de l’AMS en tant que présidente jusqu'à l'été prochain.

En ce qui concerne les rénovations et les nouvelles ouvertures : après quatre ans de fermeture pour rénovation, le Musée de Saint-Imier rouvre ses portes avec les deux expositions permanentes «En quête d'une identité» et «L'Espace des troupes jurassiennes». En juin, le MUKS - Museum Kultur & Spiel ouvre ses portes en tant que musée familial participatif et remplace l'ancien Spielzeugmuseum à Riehen. Le Kunsthaus Zürich a inauguré son extension conçue par David Chipperfield Architects, ce qui en fait le plus grand musée d'art de Suisse. Le Palais de Rumine à Lausanne est transformé en Palais des savoirs – il abritera le nouveau Musée cantonal des sciences naturelles ; l'ancien bâtiment du Musée de l'Élysée est le nouveau siège des services administratifs. Le Henry-Dunant-Museum de Heiden est temporairement fermé : il est en cours de rénovation et une nouvelle exposition principale est prévue. Cependant, le Dunant Plaza, situé à seulement cinq minutes de marche, restera ouvert. Le Museum Gnadenthal, qui a ouvert ses portes en août, offre un aperçu du passé mouvementé du couvent cistercien et de ses 125 ans d'histoire. Enfin, le Gletschergarten de Lucerne a ouvert son espace «Felsenwelt».

Enfin, le Musée de l'aviation militaire de Payerne a mis en service au printemps un nouveau simulateur de F/A-18 avec projection à 180°. Enfin : certains musées sont quelquefois ouverts au public en soirée – dans le cadre des nuits des musées, les musées de Berne, Schwyz, Saint-Gall, Lausanne, Zurich, du Valais et du Jura ont invité les visiteurs à profiter d'une visite divertissante à une heure tardive.