Définition du musée

Nouvelle définition du musée

ICOM Suisse a participé à la journée de travail «Les musées, aujourd’hui et demain? Définitions, missions, déontologies» le 10 mars dernier à Paris. Une conclusion des discussions est désormais disponible.

Nouvelle définition du musée

Organisée par ICOM France et ICOM Europe, cette rencontre avait comme but de donner la parole aux représentants des comités nationaux et internationaux afin qu’ils présentent le fruit des discussions menées avec leurs membres au sujet de la nouvelle définition des musées proposée à Kyoto en septembre 2019. La majorité des prises de positions provenait de comités nationaux européens, mais d’autres régions du monde étaient aussi représentées. Plusieurs comités internationaux, comme CECA, CIDOC ou ICOFOM, ont également soumis des prises de position. Philippe Büttner, vice-président et Helen Bieri Thomson, membre du comité ICOM Suisse ont présenté les résultats de l’enquête en ligne menée dans le courant du mois de janvier auprès de ces membres.

De toutes ces présentations se dégageait un grand consensus en défaveur de la nouvelle définition à qui sont reprochées tant la forme que le fond. ICOM Suisse et d’autres comités rejettent une définition trop longue qui ressemble plus à un manifeste, une déclaration d’intention, une réflexion stratégique ou un exposé de valeurs, qu’à une définition normative. Ils déplorent l’utilisation de termes flous qui prêtent à des interprétations politiques et idéologiques divergentes, et la disparition de notions fondamentales comme «collection», «éducation», «formation», «patrimoine immatériel», «recherche», etc., lesquels permettent de distinguer un musée d’un autre lieu culturel. Ils regrettent aussi l’absence de lien fait entre la nouvelle définition et le code de déontologie. Plusieurs comités ont souligné l’importance de la neutralité politique des musées. Certains comités souhaiteraient garder la définition actuelle de 2007 en y apportant quelques ajouts, d’autres sont prêts à la faire évoluer et ont fait des propositions dans ce sens, mais appellent à une totale transparence de la procédure.

Un rapport sur la journée avec des conclusions et des recommandations a été rédigé par ICOM France. Il précise, entre autres, que les différents comités nationaux d'ICOM doivent être consultés lors de la rédaction définitive et qu'il faudra distinguer entre "déclaration de mission" et "définition du musée". La définition doit être compréhensible et applicable à tous et une analyse juridique de la formulation doit être effectuée. La conclusion recommande également que le Code de déontologie soit révisé en parallèle de la définition du musée.

Les membres d'ICOM voteront sur une nouvelle définition lors de l'assemblée générale d'ICOM International en 2021.


Version numérique des actes de la journée des comités du 10 mars 2020, ICOM France

Rapport de résultats de l'enquête sur la nouvelle définition du musée [PDF]